Mairie de Lambruisse
3 rue du Cimetière
04170 Lambruisse
Tel.: 04 92 89 10 00
Fax.: 04 92 89 10 00

Patrimoine


LA COMMUNE DE LAMBRUISSE :

Le territoire communal de Lambruisse qui occupe une superficie de 21,8 km², s’étire sur un axe nord sud d’environ 5 km correspondant à la vallée de l'Encure, affluent de l'Issole, et à son bassin versant. Il est délimité :

  • au nord par la Montagne de Tournon (2057 mètres) (limite avec les communes de Thorame-Basse et de Tartonne) dominant la ferme Laval (1352 m), lieu de la tragédie perpétrée par les soldats nazis le 6 avril 1944

  • à l'ouest par le Sommet de la Sapée (1701 mètres) (limite avec les communes de Tartonne et de Clumanc),

  • à l'est par la Montagne de Charvet et le Sommet de Meunier (1742 mètres) ( limite avec la commune de Thorame-Basse),

  • au sud par la Montagne de l'Allier (1790 mètres) (limite avec les communes de Saint-André-les-Alpes et de Moriez).

Après avoir quitté la route départementale 2 et traversé le pont sur l’Issole (altitude 1011 m), on aborde la commune par un étroit défilé. La route (D 219) occupe le fond de la vallée où coule l’Encure. Peu après ce  pont,  jaillit une source  très appréciée pour la qualité de son eau. Dans cet étroit défilé se font face deux flancs escarpés aux caractéristiques opposées : sur l’adret se côtoient des espèces typiques de la Provence (lavande, thym, chêne pubescent, …) alors que sur l’ubac se trouve une sapinière naturelle humide et ombragée considérée comme la plus méridionale d’Europe.

La vallée de Lambruisse, sous l’influence d’un climat méditerranéens aux hivers rigoureux et aux étés secs, illustre bien la situation de transition entre les hauts sommets de la vallée du Haut-Verdon et les modestes massifs des Préalpes de Digne.

Après avoir laissé sur la droite la cascade de « l’aigo tamiau » alimentée par la source du « Fontanin » la route monte toujours en serpentant puis l’horizon s’élargit.

Passé le monument commémorant la tragédie du moulin du 17 juillet 1944, on rencontre les quelques habitations du quartier Malvoisin ainsi que l’intersection de la RD 669 desservant le joli petit hameau de Rivière, regardant vers l'est, situé en rive droite de l'Encure, au pied de la colline dite "Notre-Dame".    

Parvenus sur la place du village située à une altitude 1145 m, on rencontre un habitat relativement groupé regardant vers l'ouest., accroché au bas de la montagne du Charvet, lieu de résurgence de quelques sources.

A 1 km du village, la création du lotissement communal pavillonnaire des Iscles a permis une augmentation de la population sédentaire.

La majeure partie des habitations du village, de Rivière et du lotissement des Iscles est utilisée en tant que résidences secondaires estivales. La population peut alors doubler, le week-end et en période de vacances.

Quelques bâtiments agricoles et fermes sont dispersés sur tout le territoire communal en fonction des possibilités du terrain et de l’orientation.

Les principales activités professionnelles sur la commune sont l’élevage ovins et la production de miel.

Les principaux loisirs sont la chasse, la cueillette des champignons,la randonnée, le jeu de boules et les jeux de cartes en hiver …. Dans la salle communale du « Cheval  Blanc», les deux associations organisent des activités conviviales.

 

 

La montagne de Tournon  ( appartenant au Massif du Cheval Blanc dont le sommet, non visible sur ces clichés, culmine à 2323 m )


LA CASCADE DE L'AIGO TAMIAU

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


LES 130 ANS DU LAVOIR DU GOURGEON

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


LE FOUR COMMUNAL

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


DISTILLATION DE LA PETITE FLEUR BLEUE ...